DEBIAN NSLU2 >>>>>> Debian on NSLU2 <<<<<<

Un mini HowTo pour changer (par flashage) le firmware de votre NSLU2 (qui n'est plus disponible à la vente depuis janvier 2010) afin de disposer d'une Debian pur sucre. Une Debian que vous pourrez ensuite adapter à vos besoins ( grâce à la commande apt-get notamment ).
  1. La dernière version de ce mini HowTo est disponible à cette URL :

Les préparatifs

  1. un peu de documentation pour commencer (merci Cyrius, David et Guy et le projet Debian) :
  2. une machine sous Linux ( sous Debian ou Ubuntu ) avec un client ssh et un disque dur externe (ou une clef USB) d'au moins 2Go ( sachant qu'au final le system linux installé occupera environ 1Go sur le disque ou la clef) et naturellement un réseau local en état de marche et relié à internet. Il est préférable que votre machine soit connectée au réseau local par une connexion filiaire (en clair on évitera le wifi).
  3. Installer le package UpSlug2 sur cette machine
    • sudo apt-get install upslug2
  4. télécharger ce firmware (un binaire de 8 Mo contenant le fameux Debian Installer ) :
  5. lire le man de nmap ; bien utile utile pour déterminer l' adresse locale du NSLU2 ( adresse que nous noterons désormais : 192.168.x.y )


Le flashage du SLUG (le NAS NSLU2)

  1. grace au firmware d'origine paramétrer le NSLU2 en DHCP (Voir la doc officielle : Sélectionnez ce paramètrage : Obtenir une adresse IP automatiquement (DHCP) (Onglet Administration / LAN ). Si votre réseau ne dispose pas du service DHCP il est tout à fait possible de proceder avec une IP locale fixe (soit 192.168.1.77 , soit 192.168.0.77 )
  2. connecter NSLU2 (par un cable ethernet droit) sur votre réseau local,
  3. démarrer votre NSLU2 en mode mise à jour de firmware : avec un trombonne appuyer sur RESET et ne pas relacher. Puis allumer le NSLU2 et ne relacher le RESET que lorsque la diode Ready/Status passe ( 10 secondes suffiront) du orange au orange-très_vif ( rouge sur les anciens modèles...). cette diode Ready/Status se met alors à clignoter. Le NSLU2 est dès lors en attente de mise à jour de son firmware. Il est preferable de se trouver dans une piece de faible luminosité (les couleurs des diodes étant ce qu"elles sont ...)
  4. lancer le flashage :
    • sudo upslug2 -i di-nslu2.bin
    • cette opération dure quelques minutes seulement et se termine automatiquement par un reboot du NSLU2.
    • upslug2 trouvera le SLUG automatiquement ... (inutile donc à ce niveau de connaitre l'adresse locale du SLUG)

L'installation de la distribution Debian

  1. selon son usage futur, reflechir au partitionnement du disque dur externe ( au moins deux partitions dont une pour un swap de l'ordre de 64 Mo)
  2. le NSLU2 étant éteint et raccordé au réseau local il faut brancher un disque dur externe (ou une clef USB) sur le slot DISK2 du NSLU2.
  3. Allumer votre NSLU2, quand la diode passe au vert et que votre NSLU2 émet trois beeps vous pouvez vous connecter en ssh.
    • ssh installer@192.168.x.y (password install)
    • c'est parti pour 4 heures environ ... (comme une installation Debian classique sur une machine à 266 MHz)
  4. Lorsqu'un choix de modules sera proposé il suffira de sélectionner celui relatif aux disques ATA ( il convient pour tous les types de disques)
  5. En fin d'installation le reboot est automatique

opérations post installation

  1. se connecter en ssh : ssh root@192.168.x.y
  2. /sbin/tune2fs -c 0 -i 0 /dev/sda1 (pour éviter la verification du disque au boot)
  3. apt-get --purge remove exim4
  4. apt-get install sudo mc zip unzip bzip2 arj xpdf dbview odt2txt vsftpd httrack lighttpd w3m linux-source-2.6.26
  5. un petit test sur l'URL http://192.168.x.y avec votre navigateur préféré.
  6. nano /etc/inittab
    • remplacer : ca:12345:ctrlaltdel:/sbin/shutdown -t1 -a -r now
      • par : ca:12345:ctrlaltdel:/sbin/shutdown -t1 -h now
    • ainsi il sera possible d'utiliser le bouton du SLUG pour lancer le shutdown de la Debian ...
  7. /etc/network/interfaces (à modifier si besoin)
    • # The loopback network interface
    • auto lo
    • iface lo inet loopback
    • # The primary network interface
    • allow-hotplug eth0
    • auto eth0
    • iface eth0 inet dhcp
  8. éteindre par la commande root : halt (les fois suivantes le bouton ON/OFF du SLUG remplacera cette commande)


attribution d'une adresse fixe au NSLU2

  1. il suffira de modifier prudemment (en root) le fichier /etc/network/interfaces
  2. supprimer la ligne ; auto eth0
  3. remplacer la ligne : iface eth0 inet dhcp
    • par celles-ci qui sont données à titre d'exemple (et qu'il faudra évidemment adapter à votre réseau)
      • iface eth0 inet static
      • address 192.168.1.77
      • netmask 255.255.255.0
      • network 192.168.1.0
      • broadcast 192.168.1.255
      • gateway 192.168.1.1
  4. relancer le service par la commande : sudo /etc/init.d/networking restart
  5. désormais votre NSLU2 aura cette adresse locale fixe : 192.168.1.77

un petit conseil

  1. si vous ouvrez au web l'accès du NSLU2 par une DMZ il est évidemment recommandé de sécurisé le port 22 (ssh en général) en installant un logiciel adhoc ( par exemple en installant denyhosts ). Il n'est pas conseillé de le lancer au boot (risque de perdre la main sur le NSLU2) mais de le lancer à la main après LE BOOT. En clair deplacer le script denyhosts de votre /etc/init.d vers /sbin (par exemple).