Encodage et Copie de DVD


Copie de DVD => DVD - A. F. semaine 48 an 2010

penser à vérifier la capacité du DVD récipiendaire (double couche par exemple)en fonction du nombre de Go. Brasero est un bon outil.



Copie de DVD => Disque Dur - Y. C. semaine 48 an 2010
Tu as un DVD physique, et tu veux en faire une copie sur le disque dur ?

Tu peux faire une simple image ISO, avec :

dd if=/dev/cdrom of=/chemin/vers/destination/fichier.iso

Ensuite tu peux ouvrir ce fichier ISO avec un lecteur multimédia qui fera comme si c'était le DVD inséré dans le lecteur.


copie de DVD à DVD - L. B. semaine 48 an 2010

Pour extraire les épisodes, j'ai utilisé ça (les épisodes étaient dans
les .vob 2 à 28) :

rm -f /mnt/sda8/dvdrip/HelloGeekette /vob/$ii/HelloGeekette -???.vob
execflow -n 19 tccat -t dvd -T $i,-1,1 -i \/dev\/sr0 | dvdrip-splitpipe
-f /mnt/sda8/dvdrip/HelloGeekette /tmp/HelloGeekette -${ii}-nav.log 1024
/mnt/sda8/dvdrip/HelloGeekette /vob/$ii/HelloGeekette vob | tcextract -a
0 -x ac3 -t vob | tcdecode -x ac3 | tcscan -x pcm

$i va de 2 à 28, $ii va de 002 à 028
Je stocket tout ça sous : /mnt/sda8/dvdrip/HelloGeekette

Pour encoder en 2 passes :

for i in 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25
26 27 28
do
  • printf -v ii "%03d" $i
  • mkdir -m 0775 -p '/mnt/sda8/dvdrip/HelloGeekette /tmp'
  • cd /mnt/sda8/dvdrip/HelloGeekette /tmp
  • mkdir -p /mnt/sda8/dvdrip/HelloGeekette /avi/$ii
  • execflow -n 19 transcode -H 10 -a 0 -x vob,null -i
\/mnt\/sda8\/dvdrip\/HelloGeekette \/vob\/$ii\/ -w 9000,50 -b 128,0,2 -s
1.453 --a52_drc_off -f 25.000 -B 28,12,8 -R 1 -y xvid,null -o /dev/null
--progress_meter 2 --progress_rate 25
\/mnt\/sda8\/dvdrip\/HelloGeekette \/vob\/$ii\/ -w 9000,50 -b 128,0,2 -s
1.453 --a52_drc_off -f 25.000 -B 28,12,8 -R 2 -y xvid -o
/mnt/sda8/dvdrip/HelloGeekette /avi/$ii/HelloGeekette -${ii}.avi
--progress_meter 2 --progress_rate 25



ISO => DVD - S. D. + H. F. semaine 48 an 2010

Pour faire un ISO qui permet de regraver sur un DVD vierge, il y a en effet K3B qui fait ça très bien dans les deux sens, et pour extraire les VOBs vers un AVI ou autre format, il y a dvdrip qui est très facile à utiliser et très performant. Il permet également de redimensionner et d'appliquer des filtres selon le projet à réaliser.

Pour les DVD cryptés, il faut avoir préalablement installé le paquet libdvdcss (c'est son nom sous Fedora, faire un apt-cache search pour trouver le paquets deb). Il est aussi utile dans certains cas d'avoir le paquet regionset qui permet la compatibilité avec le support quelque soit la zone.

Pour Ubuntu, c'est ici : i386 ou bien amd64



outil k9copy => S. B. semaine 49 an 2010

*k9copy* permet également de ripper un DVD sur un disque dur (en ISO par ex)
ou encore de faire une copie physique sur un autre support optique.
Gros avantage par rapport à k3b : k9copy permet de sélectionner les pistes
et les sous-titres que l'on souhaite copier et d'oublier les autres. Cela
permet de réduire la taille de la copie.
K9copy permet également de changer le taux de compression d'une video et
l'on peut ainsi faire rentrer un DVD9 (double-couche) dans un DVD classique
(bien moins cher).

K9copy s'appuie également sur libdvdcss. Pour info, c'est un enfant de 14
ans qui a cassé le code de protection du DVD parce qu'il n'arrivait pas à
lire ses DVD sur sa LinuxBox ;-) Et "DVD-Jon" ne s'est pas arrêté là :-D



Logiciels K3B et Brasero k9copy